QUINOA ET SOUVERAINETÉ ALIMENTAIRE
0:00:00
0:31:44
Producido por: CAMPUS LATINO - Radio CAMPUS 92.1FM (Bélgica) Idioma: Francés Formato y tamaño: mp3 / 29,07 Mb Fecha de producción: 18 de Noviembre de 2013
Por 16-10 | Día Mundial de la Alimentación [Ver +]

Descripción:

Proposé par l'Etat Plurinationale de la Bolivie, la ONU déclara 2013 ''Année internationale du QUINOA''.
Au Parlement européen, eut lieu un débat internationale sur ''Le Quinoa et la souveraineté alimentaire''.

Libreto:

QUINOA et souveraineté alimentaire

Présenté et développé en premier par Via Campesina lors du Sommet de l'alimentation organisé par la FAO à Rome en 1996, le concept de la ''souveraineté alimentaire'' est décrit comme un droit international qui propose l'alternative aux populations, aux Etats et aux groupes d'Etats de développer les politiques agricoles les mieux adaptées à leurs populations tout en évitant les effet négatifs sur les autochtones et d'autres populations dans le monde.
La souveraineté alimentaire se veut une alternative légitime et valable vis à vis de normes établies par l'Organisation Mondiale du Commerce concernant les marchés agricoles qui régissent les échanges de ce type de produits, hélas, essentiels dans la vie humaine.

Proposé par l'Etat Plurinationale de la Bolivie, la ONU déclara 2013 ''Année internationale du QUINOA''.
Au Parlement européen, eut lieu un débat internationale sur ''Le Quinoa et la souveraineté alimentaire''.
Que faire pour la garantir, permettant aux agriculteurs de vivre de leur travail et éviter les transnationales tel MONSANTO ou la simple mise du produit sur le marché sans assurer une production durable et un commerce équitable? La Bolivie souhaite le respect des origines du grain afin d'éviter le dépouillement et veut l'offrir à tous les petits agriculteurs du monde afin de contribuer dans la lutte contre la faim dans le monde. Dans la même voie, la ONU pour sa part souhaite préserver le Quinoa ancestrale puisque le grain offre un large éventail d'avantages, tout aussi nutritionnels que économiques, permettant sa culture dans de sols pauvres, offrant un grand rendement avec bien moins d'eau que pour d'autres grains.
Parmi les participants, nous pûmes écouter Messieurs VICTOR HUGO VAZQUEZ, Vice-Ministre de Développement rurale et agricole de la Bolivie.
Le représentant de la FAO, RICHARD CHINA, L'Ambassadeur bolivien René Ernesto Fernández Revollo et L'eurodéputé allemand Helmut Scholz, President du Groupe de surveillance de la Bolivie et l'Equateur de la Commission de Commerce International du Parlement européen, parmi d'autres intervenants.


Este material se publica bajo los términos de la licencia: Reconocimiento-NoComercial-CompartirIgual 4.0 Internacional

Usted es libre de:
Compartir — copiar y redistribuir el material en cualquier medio o formato.
Adaptar — remezclar, transformar y construir a partir del material.

Bajo los siguientes términos:
Atribución — Usted debe dar crédito de manera adecuada, brindar un enlace a la licencia, e indicar si se han realizado cambios.
No Comercial — Usted no puede hacer uso del material con propósitos comerciales.
Compartir Igual — Si remezcla, transforma o crea a partir del material, debe distribuir su contribución bajo la la misma licencia.

 

Hay 0 comentarios

captcha